Gérer une fichothèque avec le logiciel BDF

Quelle est la syntaxe pour introduire une citation dans une section de texte ?

Le langage HTML propose deux balises pour indiquer des citations dans un texte : <q> et <blockquote> (historiquement, la balise <cite> pouvait aussi être utilisée mais depuis HTML5 elle est réservée à l’indication d’un nom d’œuvre).

La balise HTML <q> correspond à une citation courte destinée à être insérée au sein du texte d’un paragraphe. Elle peut être reproduite dans une section de texte suivant la syntaxe du balisage par crochets avec le caractère : ([: texte]).

C’est cette syntaxe qui est utilisée pour désigner les éléments de l’interface dans les pages de ce site comme le montre l’exemple ci-dessous :

Exemple d’utilisation de [: texte]
cliquez sur le bouton [:(c=action-Discard) Écarter la fiche] pour valider

Ce qui donne le résultat suivant (vous pouvez noter au passage l’utilisation d’une classe particulière qui va reproduire l’apparence d’un bouton et éviter que le navigateur rajoute de lui-même des guillemets, cette classe n’est pas définie par défaut dans votre fichothèque, elle est propre au besoin de ce site) :

cliquez sur le bouton Écarter la fiche pour valider

Résultat de l’exemple précédent

Il est possible d’indiquer une référence ce qui permettra d’avoir une citation cliquable (en termes HTML une balise <a> sera imbriquée dans la balise <q>.

Exemple d’utilisation d’une référence
D'après la base de connaissance de la fichothèque [:(http://www.fichotheque.net/fiche-75.html) les différentes normes de saisies sont consultables dans le mémento], gardez ce lien en mémoire

D’après la base de connaissance de la fichothèque les différentes normes de saisies sont consultables dans le mémento, gardez ce lien en mémoire

Résultat de l’exemple de la référence

La balise HTML <blockquote> correspond quant à elle à un « bloc de citation », autrement dit elle peut contenir plusieurs paragraphes, de la mise en forme, etc. Il y a deux manières de reproduire un bloc <blockquote> dans la syntaxe des sections de texte.

La première et la plus simple est de commencer un paragraphe par le caractère > (le choix de ce caractère vient du fait que c’est celui utilisé dans les courriels pour indiquer le texte auquel on répond). Si plusieurs paragraphes commençant par >, ils sont fusionnés et si jamais le premier paragraphe commence par l’indication de sa source (>@ ... :), celle-ci est placée à la fin du groupe, comme le montre l’exemple ci-dessous :

Exemple de plusieurs paragraphes de citation
>@Les animaux malades de la peste, La Fontaine : Selon que vous serez puissant ou misérable,

>Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Selon que vous serez puissant ou misérable,

Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Les animaux malades de la peste, La Fontaine

Résultat de l’exemple précédent

La seconde manière offre plus de possibilités de mise en forme, notamment pour l’attribution. Elle consiste à créer un encadré auquel on donne l’attribut mode=blockquote, comme le montre l’exemple suivant (on notera l’utilisation du balisage [@(reférence)] pour le nom de l’ouvrage, ce qui est transformé en la balise HTML <cite>, c’est nullement obligatoire mais tant qu’à faire…)

Exemple de cadre pour la citation
[(mode=blockquote)]
!!!
l=Benjamin Jean, [@(http://framabook.org/optionlibre-dubonusagedeslicenceslibres/) Option Libre, Du bon usage des licences libres], [a(http://framabook.org) Framabook], 2011, p 80.

La caractéristique différenciatrice des pratiques basées sur l'usage de licences libres est leur grande ouverture : chaque titulaire choisit de partager ses droits avec tous plutôt que de les négocier avec chacun.

[...]

Ce mouvement prend place dans un contexte de remise en question de la propriété intellectuelle classique et d'un affrontement entre plusieurs conceptions.

!!!!!!!!!!!

Ce qui donne :

La caractéristique différenciatrice des pratiques basées sur l’usage de licences libres est leur grande ouverture : chaque titulaire choisit de partager ses droits avec tous plutôt que de les négocier avec chacun.

[…]

Ce mouvement prend place dans un contexte de remise en question de la propriété intellectuelle classique et d’un affrontement entre plusieurs conceptions.

Benjamin Jean, Option Libre, Du bon usage des licences libres, Framabook, 2011, p 80.

L’utilisation de cet attribut est compatible avec les autres attributs comme la classe. L’exemple suivant met toute le citation en magenta

Exemple d’utilisation de plusieurs classes
[(c=M mode=blockquote)]
!!!

J’aime le magenta~!!!

!!!!!!!!!!!

Ce qui donne :

J’aime le magenta !!!